STRATÉGIE ET ORGANISATION

Depuis fort longtemps déjà, la FIMME a la ferme conviction que la compétitivité de l’entreprise marocaine passe inéluctablement par le renforcement et l’amélioration des compétences des hommes et des femmes qui y travaillent. Pour décliner ce choix stratégique, la FIMME a recruté une ressource dédiée et créé une commission interne pour assurer le pilotage de l’activité formation. Cette cellule est composée des personnes suivantes :

  • Moulay Youssef ALAOUI, Président
  • Amal BOUKHRIS, Directrice développement RH à SONASID
  • Amina KAMAL, Responsable RH à BONINOX
  • Soufiane SMAILI, DG de ROBOBAT
  • Mohamed GRAOUI, DRH de C.A.M
  • Lahoussaine EL BAHA, Responsable formation à la FIMME

La commission tient ses réunions d’une manière régulière (sur une base mensuelle enmoyenne).

Au cours des différentes séances tenues, et  dans  un  souci  d’amélioration des pratiques, elle a procédé, en particulier,  à une mise à plat du dispositif   de formation en vigueur,  en mettant en relief ses points forts et ses points    de progrès. Le résultat de cette réflexion a débouché sur la définition d’une stratégie qui s’articule autour des axes suivants :

1.   À court terme

  • Le secteur disposera d’un plan de formation de qualité découlant d’une ingénierie de formation pertinente ;
  • Il développera une communication efficace auprès des entreprises, en recourant notamment aux TIC et en tablant sur une proximité par rapport à leurs attentes.

2.   À plus long terme

  • Le secteur sera en capacité d’assurer aux entreprises des formations ‘métiers’ de qualité, notamment initiales, à travers la création d’une plateforme dédiée, ou seraient mises à contribution les expertises métiers internes ;
  • La formation deviendra un réflexe chez le dirigeant, un acte de management totalement intégré. Autrement dit, pour l’accompagnement de tout projet de changement, qu’il soit individuel ou collectif, la formation sera perçue comme une alternative incontournable, une condition principale de succès ;
  • La formation constituera un pôle d’excellence par lequel la fédération bénéficiera d’un rayonnement sur la scène nationale.

Les conditions de réussite de cette stratégie, telles qu’elles sont identifiées par la commission, passent par la réalisation de quatre actions, à savoir :

  • La création d’un institut de formation dédié ;
  • La mise en place d’un observatoire des métiers et des compétences IMM ;
  • Le renforcement du partenariat avec de grands établissements de renom ;

L’ancrage institutionnel à travers la présence de la FIMME dans les instances publiques ou privées dotées d’un pouvoir décisionnel concernant la formation.

HAUT