LANCEMENT DES ÉCOSYSTÈMES DES INDUSTRIES MÉTALLURGIQUES ET MÉCANIQUES

Casablanca a abrité, le 31 janvier 2019, le lancement officiel des contrats de performance - Écosystèmes IMM signés les 2 mai 2016 et 13 juin 2017 entre la FIMME, le Ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie Numérique et le Ministère de l’Économie et des Finances, dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle lancé en 2014.

Les quatre écosystèmes mis en place, à savoir la valorisation des métaux, les nouveaux métiers, le travail des métaux et l’industrie navale, bénéficieront de l’appui à l’investissement de l’État qui nécessitera une enveloppe estimée à 630 millions de dirhams, ainsi que d’une série de mesures initiées par les pouvoirs publics et sur lesquelles ils se sont engagés.

Ils devraient générer, à l’horizon 2020, plus de 13.300 nouveaux emplois et un chiffre d’affaires additionnel de pas loin de 11 milliards de dirhams. Cet ambitieux projet, destiné aux entreprises des IMM, sera porté par la profession elle-même et aspire à fournir les conditions optimales de leur développement. Il nécessitera la mobilisation de tous les acteurs, pour être en phase avec les objectifs sur lesquels la FIMME s’engage et les résultats escomptés pour les opérateurs du secteur. A titre informatif, un nouvel écosystème afférent au secteur ferroviaire est en cours de finalisation. A l’occasion du démarrage officiel des écosystèmes IMM, la FIMME a donc immédiatement lancé un appel à manifestation d’intérêt à l’endroit des porteurs de projets potentiels dans ces écosystèmes, qui sont appelés à soumettre leur dossier à la fédération. En termes de délais, la FIMME se donne 6 mois à un an pour identifier ces porteurs de projets et les accompagner, avec un road-show à la clé.

PROCESS DE DÉPLOIEMENT DES ÉCOSYSTÉMES

Dans la perspective d’optimiser le taux de réussite des écosystèmes IMM et de garantir ainsi l’atteinte des objectifs tracés, le process de déploiement du contrat de performance y afférent sera systématiquement ponctué par 4 étapes majeures, à savoir:

  • L’accompagnement du projet d’écosystème IMM ;
  • La validation du projet par le comité de suivi ;
  • L’accompagnement à la mise en place du projet ;
  • Le suivi et la mesure des indicateurs suivant les engagements pris sur le contrat de performance.

Les différentes phases d’accompagnement seront assurées et supervisées par un comité de pilotage mixte, composé des représentants de l’État et de la FIMME. La phase de validation, quant à elle, incombera au seul comité de suivi, assuré par l’état.

L’accompagnement des futurs projets d’écosystèmes sera conçu selon une démarche intégrée, s’inscrira dans la continuité et sera focalisé sur l’atteinte des objectifs fixés. Il passera par 4 étapes principales qui sont:

  • L’identification et la mobilisation des bénéficiaires potentiels du contrat de performance en procédant à un démarchage auprès de l’ensemble des acteurs du secteur des IMME ;
  • Le recrutement des candidats porteurs de projets d’écosystèmes à fort potentiel de développement ;
  • L’accompagnement et le renforcement de ces projets, pour l’évaluation de leur pertinence et leur faisabilité ;
  • La structuration des projets d’écosystèmes, leur finalisation et enfin la sélection des dossiers à présenter au comité de suivi. La mobilisation des acteurs et le recrutement des candidats se feront à travers un ensemble d’actions spécifiques qui seront menées progressivement (appels à manifestation d’intérêt, candidatures spontanées, workshops, road show, ciblage etc.).

SUIVI ET MESURE DES INDICATEURS

Étape fondamentale dans le processus global de mise en œuvre des différents projets, cette mission incombera à la cellule d’information et aura une double vocation, puisqu’elle permettra à la fois de garder une proximité permanente avec lesdits projets, même après leur démarrage effectif, et également de s’assurer de l’atteinte des objectifs contractualisés.

DÉSIGNATION DU COMITÉ DE GESTION

Afin d’accélérer le lancement des travaux dans le cadre des écosystèmes IMM, il a été décidé de constituer un comité de gestion dédié. Les membres proposés sont MM. Najib CHERAI et Abdeslam HALOUANI, respectivement 1er et 2ème vice-présidents au sein de la fédération. Le président a toutefois rappelé la nécessité de la mobilisation et l’implication de l’ensemble des membres du comité de la FIMME, pour atteindre les objectifs et honorer les engagements pris dans le contrat de performance desdits écosystèmes. L’étape suivante consistera à constituer une cellule d’animation et à identifier le cabinet ou bureau d’études qui accompagnera la FIMME dans la mise en place des écosystèmes.

ÉTAT DES LIEUX

Depuis le démarrage de la mobilisation, plusieurs réunions d’informations ont été organisées avec les entreprises souhaitant candidater aux écosystèmes. Le suivi est assuré auprès de ces entreprises en vue :

  • D’identifier leurs besoins en accompagnement ;
  • D’avoir l’état d’avancement de la structuration de leurs projets ;
  • De soulever les différentes contraintes pouvant entraver la candidature de ces projets aux écosystèmes.

Les entreprises étrangères en prospection au Maroc ont également été accueillies par la FIMME et ont manifesté un intérêt à investir dans les écosystèmes, notamment la valorisation des métaux et les nouveaux métiers.

PROCHAINES ÉTAPES

  • Renforcer la communication sur les écosystèmes IMM, notamment au niveau des régions, en vue de créer un vivier de projets à fort potentiel de développement ;
  • Mettre à la disposition des projets l’expertise nécessaire pour les accompagner dans la structuration et le montage de leurs dossiers ;
  • Organiser des workshops et séminaires thématiques autour des écosystèmes, afin de sensibiliser et d’informer les acteurs et les entreprises sur les opportunités d’investissement et de développement industriel proposées par les écosystèmes ;
  • Promouvoir les écosystèmes à l’échelle internationale pour démarcher des investisseurs stratégiques potentiels autour des écosystèmes.

F.A.Q.

FOIRE AUX QUESTIONS

Les écosystèmes IMM ne sont pas réservés uniquement aux membres de la FIMME. Ils sont destinés à toutes les entreprises du secteur au Maroc.

COMMENT PARTICIPER AUX ÉCOSYSTÈMES DES IMM ?

Pour participer aux écosystèmes des IMM, il suffit de contacter la FIMME sur l’adresse mail: fimme@fimme.ma ou de renseigner le formulaire disponible sur le lien suivant: https://forms.gle/ KN5HWzxb9yWbfw6DA Dès réception du mail ou du formulaire, la Business Unit dédiée vous contactera, pour étudier votre projet et vous accompagner dans la structuration et la finalisation du dossier.

LES ÉCOSYSTÈMES IMM SONT-ILS RÉSERVÉS UNIQUEMENT AUX MEMBRES DE LA FIMME ?

Les écosystèmes IMM sont un projet destiné à toutes les entreprises du secteur au Maroc et l’adhésion à la FIMME n’est pas un critère d’éligibilité.

Par ailleurs, et en vue d’encourager les acteurs à participer aux écosystèmes à travers la fédération et à en être membres, cette dernière propose un package de services à forte valeur ajoutée qui permettra notamment:

  • De bénéficier d’une assistance technique sur tout le cycle de développement du projet, depuis le montage jusqu’à sa mise en place ;
  • De profiter d’une expertise pointue pour accélérer la concrétisation des projets d’écosystèmes IMM ;
  • D’accéder à des opportunités de business au Maroc et à l’international ;
  • De faire partie de la vitrine industrielle de la FIMME, visant à promouvoir les acteurs locaux du secteur des IMM à l’échelle nationale et internationale ;
  • De tirer profit du soutien de la fédération lors de l’évaluation des projets d’écosystèmes par le comité de suivi.

QUELLE EST LA VALEUR AJOUTÉE DES ÉCOSYSTÈMES DES IMM ?

Participer aux écosystèmes des IMM, c’est avoir accès à un package d’avantages, parmi lesquels:

  • L’appui à l’investissement à travers le Fond de Développement Industriel et de l’Investissement (FDII), et les dispositifs d’appui au financement mis en place par Maroc PME ;
  • Le foncier dans des zones industrielles adéquates au développement des activités industrielles des IMM ;
  • Les ressources qualifiées, notamment à travers des formations ciblées et basées sur les besoins des écosystèmes IMM ;
  • Une panoplie de mesures transverses en rapport avec la législation, la normalisation, le networking etc.

QUELLE EST LA DURÉE DU PROJET DES ÉCOSYSTÈMES IMM ?

La durée du projet des écosystèmes IMM est de 3 ans. Pendant cette période, la FIMME et les acteurs du secteur doivent collaborer pour l’atteinte des engagements pris par la profession dans le cadre du contrat de performance des écosystèmes IMM, à savoir la création d’emplois et de richesse.

HAUT